Les informations ci-dessous sont destinées à vous présenter les fonctionnalités et les commandes fournies par myceleum. Pour plus de détails, consultez la documentation myceleum.

Docker

myceleum utilise Docker pour exécuter et configurer des espaces de travail. Si Docker n’est pas déjà installé, veuillez le télécharger ici.

Docker s’exécute en tant que processus Daemon, donc si vous voyez une notification myceleum disant “Make sure Docker is running“, veuillez vérifier que le démon est en cours d’exécution.

Configuration

Spores

Les spores sont des environnements préconfigurés qui sont utilisées comme blocs de construction pour les espaces de travail. Ellses sont le point de départ de tous les espaces de travail de myceleum. Simplement sélectionnez l’environnement sur lequel vous souhaitez tester ou travailler.

Versions des Spores

Une fois qu’une spore a été sélectionnée, vous serez amené à l’assistant de configuration où vous pourrez (re)nommer l’espace de travail et sélectionner la version de la spore. Il est préférable de sélectionner la dernière version pour un nouveau projet, car celles-ci incluront les dernières versions des packages et des mises à jour de sécurité. Cependant, vous pouvez sélectionner une version différente si vous avez besoin d’une configuration spécifique pour un projet.

Espace de Travail

La dernière étape consiste à configurer votre espace de travail. Il existe plusieurs paramètres (listés ci-dessous) que vous pouvez personnaliser

  1. Local Settings
    Ces paramètres sont spécifiques à l’ordinateur et, en tant que tels, ne seront pas synchronisés avec nos serveurs.

    • Project Path: Vous devez sélectionner le dossier où réside votre code. Ce dossier sera monté dans le conteneur lorsque vous exécuterez l’espace de travail, de sorte que toute modification apportée à ce dossier sera reflétée à la fois à l’intérieur du conteneur et sur la machine hôte.
    • IDE: Sélectionnez l’IDE que vous souhaitez utiliser. Si un IDE a été sélectionné, nous l’ouvrirons au lancement de l’espace de travail depuis l’application.
    • Terminal: Vous pouvez activer et désactiver le commutateur pour décider si vous souhaitez qu’une fenêtre de terminal soit ouverte et attachée à l’espace de travail lorsque l’espace de travail est exécuté.
  2. Shell
    Utilisez cette section pour sélectionner votre shell préféré pour votre espace de travail. C’est le shell qui sera utilisé à l’intérieur de l’espace de travail lorsque vous vous-y attachez. Pour le moment, les options sont bash (par défaut), zsh et fish. Pour l’instant, ceux-ci se chargent avec des configurations préconfigurées, mais nous espérons permettre l’ajout de configurations personnalisées bientôt.
  3. Environment Variables
    Utilisez cette section pour ajouter des variables d’environnement au conteneur. C’est un bon endroit pour ajouter des options de configuration d’environnement comme des clés API, des URL de service, etc.
  4. Ports
    Utilisez cette section pour ajouter des mappages de ports à l’environnement. Les mappages fonctionnent en exposant les ports de conteneur sur la machine hôte, par exemple le mappage suivant [HOST: 3000 | CONTAINER: 2000] exposerait le port interne 2000 sur la machine hôte à 3000 et est maintenant accessible sur http://localhost:3000.
  5. Commands
    Utilisez cette section pour définir les commandes qui peuvent être exécutées à partir de la machine hôte sur le conteneur (consultez la documentation CLI pour mcl daemon run for more details). Les commandes suivantes “start” et “stop” sont spéciales puisqu’elles sont accessibles dans la fenêtre de contrôle flottante qui apparaît lorsque l’espace de travail est exécuté depuis le bureau.
  6. Packages
    Utilisez cette section pour ajouter des Paquets Ubuntu apt à l’espace de travail. Si vous êtes déjà rattaché à un espace de travail (ex : en utilisant mcl attach), vous pouvez aussi utiliser mcl add <package>.

Support

Si vous rencontrez des problèmes avec les spores ou avez des questions, vous pouvez nous contacter à support@myceleum.com